la Martinique est en alerte tsunami



Ce jeudi 11 mars 2021 à 10 heures, la Martinique est en alerte tsunami après un séisme de magnitude 8.5, à 25 km de profondeur et environ 100 km des îles du Nord. Il s'agit d'un exercice de préparation dans le cadre de Caribe Wave 2021.



Caribe Wave 2021 se déroule le jeudi 11 mars 2021, dans plusieurs pays de la Caraïbe et des Amériques à la date du 10e anniversaire du séisme et du tsunami de Tohoku au Japon. 

Le scénario de l'exercice simule la survenue d’un tsunami généré par un séisme de magnitude 8.5 à 25 km de profondeur au large des îles du Nord. Il mobilise en Martinique plus de 11 000 participants répartis dans 10 communes du territoire.

Qui fait quoi ?
 
Le tsunami est identifié par les réseaux caribéens de sismographes et de marégraphes. L'alerte est ensuite relayée par le service d'alerte aux tsunamis (Pacific Tsunami Warning Center, PTWC), basé aux États-Unis, remonte vers Météo France en Martinique puis le Centre Opérationnel Départemental à la préfecture. C'est dans ce laps de temps que la préfecture alerte les mairies et les médias (dont notre site). À charge pour les médias d'informer la population.

Lieux de regroupements
 
L'exercice devrait permettre aux habitants de se familiariser avec les lieux d'évacuation en cas de tsunami notamment pour ceux qui vivent en bordure du littoral. "Ils y trouveront une cartographie interactive avec des itinéraires d'évacuation personnalisée entre autres sur le site Exploit", explique la préfecture de Martinique.

Mobilisation des forces de sécurité régionales
 
Caribe Wave est organisé par la Commission Océanographique Intergouvernementale (IOC) de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Un exercice coordonné avec l’Administration Nationale Américaine des Océans et de l’Atmosphère (NOAA) et les organisations régionales responsables de la gestion des situations d’urgence dans les Caraïbes, le CEPREDENAC (Centre de coordination pour la prévention des catastrophes naturelles en Amérique centrale), la CDEMA (Agence de gestion des situations d’urgence en cas de catastrophe dans les Caraïbes), et EMIZA (État-Major Interministériel de la Zone de Défense et de Sécurité Antilles).

Le but de cet exercice annuel est de faire progresser les efforts de préparation aux tsunamis dans la Caraïbe et les régions voisines.

Cliquez sur ce lien pour voir l'article complet https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/caribe-wave-2021-la-martinique-se-prepare-en-cas-de-tsunami-dans-la-region-955588.html